La Voie – Livre Premier : La Création

  1. Au début de tout.
  2. Rien n’existait, seul Tera, qui regardait alors le néant qu’était le tout.
  3. Tera, grande illuminée, créa le Divin pour façonner une chose du néant.
  4. Tera nomma ses création et les urgea de créer un monde, pendant que Tera alla s’occuper de ses autres créations.
  5. Le Divin se mit donc au travail, et chacun créa quelque chose.
  6. Gabereth, le grand et premier, créa l’Étoile, symbole de sa radiance.
  7. Nubereth, le sage et second, créa la Voûte, symbole de sa grandeur.
  8. Kadireth, le beau et troisième, créa le Pays, symbole de sa splendeur.
  9. Sanareth, l’ermite et quatrième, créa le Roc, symbole de sa dévotion.
  10. Devereth, le laborieux et cinquième, créa les Herbes, symboles de son amour.
  11. Fekireth, le complaisant et sixième, créa le Peuple, symbole de sa générosité.
  12. Detareth, le malin et septième, créa les Nuits, symboles de sa sagesse.
  13. Gabereth, prédominant entre tous, demanda à ses compagnons comment nommer le monde qu’ils avaient créé.
  14. Fekireth proposa Eluron, comme ce fut les premiers sons qu’il entendit par ses créations.
  15. Tous approuvèrent et ainsi fut nommé ce monde.
  16. Gabereth proposa alors au Divin d’explorer Eluron.
  17. Un jour après, le Divin ne trouvaient d’activités pour se distraire et firent des êtres à leur image.
  18. Gabereth créa les êtres de Lumière, les Hommes des Cieux.
  19. Nubereth créa les êtres d’Air, les Hommes des Vallées.
  20. Kadireth créa les êtres d’Eau, les Hommes de la Mer.
  21. Sanareth créa les êtres de Terre, les Hommes des Montagnes.
  22. Devereth créa les êtres du Temps, les Hommes des Forêts.
  23. Fekireth créa les êtres de Feu, les Hommes de sous la Terre.
  24. Detareth créa les êtres des Ténèbres, les Hommes des Châteaux.
  25. Ainsi créés, le Divin commencèrent à diriger leur peuple vers l’illumination en prenant la forme de l’un d’entre eux parfois et montrer ainsi la vérité.
  26. Le Divin commencèrent aussi à élire des personnes pieuses comme anges afin de les assister dans leur divine quête.
  27. Le Divin choisissent pour cela un mortel qui aura le pouvoir de leur suggérer des anges, pour qu’ils deviennent partie de la Confrérie, qu’il nomma l’Oracle.
  28. Sept jours passés, le Divin quitta le Pays et créa un second et troisième monde, pour aider Eluron.
  29. Le Second Monde fut le monde de l’Après.
  30. Son nom fut décidé par Detareth comme Nazara, et fut décidé monde d’après la vie.
  31. Le Troisième Monde fut le monde de la Confrérie.
  32. Son nom fut décidé par Gabereth comme Videra, et fut décidé monde du Divin et de la Confrérie.
  33. Pendent quatorze jours le Divin travaillèrent à créer les deux nouveaux mondes, une semaine chaque.
  34. Les sept jours prochains furent donc un repos, pendant lesquels le Divin festoyèrent.
  35. Tera revint et vit alors la Création.
  36. Elle vit alors les vices de ces créations, et détruisit les peuples que le Divin avaient guidés.
  37. Le Divin, terrifiés par Tera se repentirent donc mais lui demandèrent permission de les recréer.
  38. Tera fut sage et leur accorda cette permission et elle les recréa de vices exemptés.
  39. Detareth, mécontent de ce choix, dit alors à Tera que la Lumière ne pouvait exister que grâce aux ténèbres et que les Vertus ne peuvent exister que grâce aux Vices.
  40. Tera, comprenant cette philosophie, recréa les Nuits, et vit alors les Vertus se distinguer des Vices.
  41. Grand de sa sagesse infinie, Nubereth alors demanda à Tera de détruire les Nuits, comme ceux-ci détruiront la vie par des guerres inutiles et infinies.
  42. Tera, informée de cela, décida donc que seuls une partie des êtres ne put démarrer les conflits saints, et nul ne pourra contredire cette règle.
  43. Fekireth, de sa gentillesse plein, demanda alors comment sera décidé qui pourra démarrer les conflits saints.
  44. Kadireth, grâce à ses observations, proposa que la beauté soit le déterminant de cette capacité, comme peu de personnes l’étaient alors.
  45. Tera approuva cette décision et décida que seuls les beaux pouvaient accomplir des tâches saintes.
  46. Ainsi fait, Eluron devint un sujet d’attention primaire pour Tera, toute curieuse qu’il était de savoir comment sa création allait devenir.
  47. Elle chargea donc le Divin de conduire Eluron vers la Vertu, et de détruire les Vices progressivement.
  48. Tera partit donc et laissa le Divin dans leur divine quête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez saisir la bonne opération *